31.12.08

En librairie cette semaine ....

Des lîfes a z'acheter po doner come boun'an à li fén di l'aneye

23.12.08

Esclusif : Foto da l'demission da Leterme


Mr Leterme a présenté sa démission à notre souverain (photo exclusive)

20.12.08

Innocent Citron
Wallon Pigeon
Rue de Jumet Gohissart
B6999 Couillet Queue


Cher Monsieur Dexia

J’ai bien reçu votre formulaire concernant mon refus de vous communiquer les données qui vous sont nécessaires à « déterminer mon profil d’investisseur ».
Je prends note de ce que l’absence de ces informations ne vous permet pas de me conseiller efficacement quant à la façon de placer mes économies.
[Permettez moi d'abord, en songeant à la crise actuelle, de douter qu'il en soit autrement si vous étiez en possession des dites informations.]

Mais rassurez vous, je me suis jusqu’ici fort bien passé de vos conseils – et vous propose même les miens pour vous éviter de nouveaux déboires quant à la sécurité de vos futurs placements.
Je suis persuadé que vous en tireriez mieux avec ma collaboration – que je vous offre gracieusement et de façon désintéressée. [Car je n’émets moi, d’actions de sociétés d’aucune sorte, il n'y a donc aucune chance que je vous refile des actifs pourris].

Depuis une dizaine d’années, j'ai réfléchi énormément à la « valeur ajoutée » des services d’agent de change que m’offrait votre honorable société; ma méfiance à accepter ces services se trouve à présent justifiée : jusqu’à présent la crise bancaire et financière a plutôt épargné mes avoirs alors qu'elle semble avoir entamé sérieusement les vôtres [à un point tel que mes élus obligent le contribuable que je suis à voler à votre secours ...! Parce que quand tout va bien, il faut laisser faire le privé - jusqu'au moment où tout va mal, et où l'état doit absolument intervenir.]

J’en profite pour vous expliquer l’origine de ma méfiance : dans la plupart des métiers autres que les vôtres, le prestataire de service et le conseiller sont légalement tenus d’être différents : il est en effet trop facile pour celui qui remplit les deux rôles de conseiller à ses clients le produit sur lequel il a le plus grand bénéfice : ainsi c’est un pharmacien qui vend le produit recommandé par le médecin, c’est un entrepreneur qui érige la maison selon les plans et le cahier des charges d’un architecte, c’est une association comme Vinçotte qui conseille le client de l’électricien quant à la sécurité de l’installation que ce dernier à réalisée, etc etc.
[Mais non, il nous fallait faire confiance aux banquiers- ceux qui n'ont confiance en personne]

Un autre non respect du même principe : vous même et vos collègues avez l’habitude de nommer à vos conseils d’administration – et de rémunérer en tant que tels ….- ceux là même que nous élisons afin qu’ils vous surveillent, et légifèrent pour protéger le citoyen des erreurs grossières, ou des décisions malhonnêtes que des institutions comme la vôtre pourraient être tentées de prendre … : c'est vous qui les payez .... pour vous surveiller.
[Comme si la police était rémunérée par les traficants de drogue !]

Naturellement quand les mêmes politiciens-administrateurs de banque sont pris à partie par les journalistes sur leur incapacité à voir venir la crise … ils expliquent que du haut de leur siège au conseil d’administration, ils ne pouvaient voir que les chiffres qui leurs étaient soumis etc etc
[Mais alors, pourquoi donc y siégeaient ils, si ce n'est pour y percevoir des tantièmes ? Et pourquoi devrions nous croire que la même cécité ne frappera pas ces autres politiciens qu'on transforme en capitaines de votre navire dans la tempête ?]

Rassurez vous cher monsieur Dexia, un jour, peut être, communiquerai-je toutes les données dont vous pensez avoir besoin; mais il faudra d'abord que plus aucun politicien n’occupe le moindre poste au sein de votre institution; il faudra aussi que vous ayiez bien choisi votre métier : serez vous agent de change ou émetteur d’actions de société ? Serez vous assureur ou courtier en assurances ? Serez vous au service du capitaliste qui veut investir sur les marchés mondiaux, dans des sociétés en passe de devenir florissantes ou bien une institution au service d’une région, de son économie locale et de ses citoyens ?
[Lorsque ce sera enfin le cas, j’applaudirai à toute décision quant à l’attribution aux dirigeants de salaires encore bien plus démesurés que ceux qu’ils recoivent de nos jours, alors même qu'ils ont failli …]

Agréez cher monsieur Dexia etc etc

18.12.08

Un chef d'oeuvre de Michel-Ange rentre au pays





les amerikins l'ont revoyî après ene tournêye di sacwants moes dins li payis des gros mindjeus:



10.12.08

8.12.08

C'esteut scrît dins 7 sur 7 (www.7sur7.be)

Le patron de Fortis est, comme tous les autres patrons, rémunéré sur décision des actionnaires.
Ce principe me dérange plus que les montants très élevés de ce salaire et de l'indemnité de rupture.
Le patron est ainsi hyper motivé à plaire aux actionnaires çàd à faire monter le cours de l'action, pour que les actionnaires puissent revendre avec un gros profit - et si ça rate, il y a toujours le paquet à toucher quand on part.

Donc, quand il y a un conflit entre faire monter le cours de l'action et la pérennité de l'entreprise, dans quel sens croyez vous que ce patron va décider ?
Tant pis pour la boîte et son personnel.

Bien sûr, il y a cent ans, la valeur de l'entreprise résidait dans ce que le capital des actionnaires avait permis de rassembler.
Mais à l'heure actuelle, la valeur d'une entreprise réside certainement tout autant dans les compétences collectives des membres de son personnel et surtout dans leur capacité à fonctionner ensemble.

Pourquoi les dirigeants des entreprises ne sont ils pas nommés par les membres du personnel, çàd ceux qui sont bien plus aptes que les actionnaires à voir où vont les réelles compétences des candidats, et au moins aussi motivés que les actionnaires à la pérennité de l'entreprise.



6.12.08

Dernières nouvelles


On sciencieu amerikin a discovrou on novea element chimike del minme fameye ki li Germanium, l'Alumininium, Rubidium, Cesium evnd : el Governmintium (Gv),...

26.11.08

Dji va bén rade aveur l'adresse d'ene boune banke walone ....

lieve.schreurs@triodos.be
Triodos Bank nv
Hoogstraat 139/3 Rue Haute
1000 Brussels
Belgium


Chère madame Schreurs,

J'ai bien reçu votre invitation à soutenir la candidature de votre patron au titre de manager de l'année en envoyant un courrier électronique à Trends Tendance.
Je vous rappelle qu'un manager de l'année bien connu s'appelle Lippens et qu'il a défrayé récemment la chronique en tant que dirigeant la trop célèbre FORTIS.
Je ne pense donc pas que votre président serait en bonne compagnie s'il lui arrivait le même "honneur".

Par ailleurs je me méfie de Trends - Tendance qui est soutenu par des capitaux du Nord de la Belgique, donc n'est pas susceptible d'être particulièrement au service des intérêts de la partie sud du pays où je réside.

Par contre je suis - à l'instar de beaucoup d'honnêtes hommes - vivement intéressé par la vision sociétale et la philosophie equitable, écologique, etc prônée par TRIODOS.
Mais comme la prochaine défédéralisation que souhaite la Flandre semble être la séparation des administrations fiscales du Nord et du Sud du pays, je préfère promouvoir, et utiliser les services de, sociétés et institutions dont les bénéfices seront taxés en Wallonie.

Je donc convaincu que vous pourrez me communiquer les coordonnées d'une banque wallonne qui partage votre philosophie et vos convictions;
en accordant ma clientèle à l'institution que vous me recommanderez, je pourrai moi aussi, et grâce à vous,démontrer que je partage les idéaux auxquels vous, et votre institution, semblez si attachés.

Dans l'attente de votre réponse, je reste chère madame Schreurs,

20.11.08

Lettre à Maurice Lippens


texte original français complet


Binamé Maurice,

Nos estans bén disbåtchîs d’ ôre ki vos alez prinde vosse pinsion. Mins, djans ! Vos l’ avoz bén wangnî.
Ké planete, valet, ki vos avoz la yeu ! Après l’ ULB (doctorat e droet), vos avoz fwait li Scole des Afwaires di Harvard. Adon-pwis, vos avoz todi yeu çou ki vos djéryîz après : des liårds, bråmint des liårds.
Tot s’ vinant ashir ås Consey d’ Administråcion di Belgacom, Finasure, GBL, Suez-Tractebel, Total, eyet pol tchesseute, Fortis, ki vos avoz cåzu metou so s’ cou.
Mins çoula, nos ndè rcåzrans.

Vos soçons vos ont bén préjhî
[F: prisé, apprécié]: Vos fourîz meyeu manaedjeu d’ l’ anêye e 1994, meyeu eterprindeu bedje e 1996, et hay vos nd åroz. Cwantes côps n’ vos a-t on nén rindou rindou bon dvwer !
On-z a ricnoxhou vos vraiyès cwålités : li rapiasté eyet l’ dår di todi wangnî dipus d’ çanses.
Vos årîz touwé on pû po-z aveur si pea, dijheut on.

Rapiasse, crantchou, vos l’ estîz, ådla !
Lanawairevos cousses del FEB (Federåcion des Eterprijhes di Beldjike) estént ki critiként tofer les trop hôts salåres des patrons, å posse et dins les gazetes.
So ç’ tins la, vos, franc come on tigneu, vos vos rhåssîz d’ on plin côp di 75 % ! On m’ a ddja dit ki dj’ esteu pår èn afronté. Mins vos, vos l’ estoz co cint côps d’ pus k’ mi, vormint.
Mins, gn a nole si claire aiwe ki n’ si brouye. Ci côp cial, avou vosse Fortis, vos avoz prins boû po vatche. Totafwaitmint !

Vos avoz furlé des miyårds a målvåt. Malén come on vexhåd, c’ est nén avou vos cwårs ki vos avoz djouwé : c’ est avou les cis des ptitès djins ki vos avént vudî leus ptits sôs po leu pinsion.
Vos av’ djouwé a des djeus d’ tirlibibi dins les boûsses ; vos avoz ratchté des ôtes bankes po poleur fé li lwè vos tot seu.
Mins li ci ki raetche e l’ air, li raetchon lyi rtchait cobén e plin vizaedje.

Ki : les cis k’ î ont leyî leus hozetes, c’ est les ptits accionaires et les pinsionés. Vos, vos n’ avoz nén a conter vos çanses. (Å resse, savoz bén çou k’ c ‘ est ene çanse ?). Vos ploz co lonmint viker so blanc poes. Li cou dins l’ boure. Vos n’ ploz må di n’ saveur payî vosse facteure a Electrabel, u a manker d’ brokes cwand vos alez ås comissions. Biesse ki dj’ so : vos n’ alez nén fé vos coûsses, vos : vos magnîz å restorant !

C’ est nén vos ki va bénrade toutchî 650 uros par moes come pinsion, come des cints meyes di Bedjes, divant waire : Vos n’ estoz nén l’ fi d’ vosse pa (18inme fortune do payis) po rén. Li diale tcheye todi so les pus gros monceas !
Tot conté, tot rabatou, i våt mî ki vos prindîxhe vosse pinsion, asteure ki vos avoz fwait berwete avou Fortis.

Nozôtes, les ptits payeus d’ contribucions, on-z a erité d’ ene nouzome desse.
Mins i nos dmeure co nos ouys po tchoûler.
Va s’ ti rpoizer, dabôrd, måssî veråt ! T’ as fwait ene boune djournêye.
Vas s’ lére li Finantial Times a Knoke ; va s’ foumer tes gros cigåres å Ceke di Lorinne avou tes plankets ! Va s’ ås zivercôfes !Va s’ ås cwate cints diales, djans !

Cwand t’ î arivrès podbon, e l’ infier, i serè co tins assez po tuzer et ratuzer a tos les djins ki t’ elzî as distrût leu spågne-måle [tirelire]. Et les miyons d’ ôtes ki, po des ans et des razans, ni såront pus rexhe leu tiesse foû des strins. Dji n’ djåze nén ddja des pratikes da Fortis, mins des candes d’ Electrabel ki n’ savnut ddja pus payî leu moes.

Et dji m’ rastén co, cwand dji di çoula. Ca dji pôreu co cåzer di t’ societé Total ki mannit nosse Daegne. Et on djoû, nos efants et ptits-efants el payront tchir et vilin.
Mins dji di çoula et dji n’ di rén. Ti t’ è cayes, di mes råtchåds. « Après nozôtes, les moxhes ! » C’ est çoula k’ ti does pinser, va, dandjreus !

Dabôrd, binamé Maurice, dji vos è sere cénk ! Et ene boune pougneye a tos vos frés biyteus. Et lzî dire ki si nos estans sol minme Bleuwe Bole, nos n’ estans nén do minme monde.

13.11.08

Leterme au congrès mondial des QI déficients


On notera à ce sujet une série de remarques intéressantes quant à une explication des difficultés d'apprentissage des langues des jeunes wallons (moins simpliste que celle de nosse binamé prumî minisse). (Merci mr Viroux)

2.11.08

Eleccion del pus grosse moustatche



Vos pinsiz ki li Lelièvre, délégué aux droits des enfants de Wallonie aveut li pus bele moustatche ?
enaloz vît droci

24.10.08

Co on schoupe da Enocin
Il faut cesser de manger du pain:
.... dix preuves statistiques

1. Dins les djins k'o stî dins l'prijhon, l' a pusse ki 98% di mindjeus di pwin .

2. El mitan des efants k'ont on coeficyint intelectuwel djusk' li moyene eyet pa dzo (F: dans la moyenne et en dessous) sont des mindjeus di pwin.

3. Il a 97.7 % des crimes ki sont l'ovraedje di djins k'ont mindjî do pwin dins les dierinnes 24 eures.

4. On fwait li pwin aveu des djès (F:levure). On a mostré ki ene live (F: une livre) di djès esteut assez po fé stofer (F: étouffer) ene soris. El Belje moyén mindje pusse di djès ki ça so on moes.

5. Les djins ki viként dins les bos d'Amazoneye eyet do Congo ni mindjént pont di pwin, eyet îs n'atrapént nén el Parkinson, l'Alzheimer eyet les ôtes maladeyes ki fiynut mori nosses viyès djins ...

6. El pwin c'est ene drôke k'o ni pout pus fé sins (F: faire sans, s'en passer) : Cwand o ni dône ki di l'aiwe (F: que de l'eau) a on mindjeu di pwin, après twè djoûs il est a 4 pates divant vos po aveur ene tartene.

7. Vos vinde do pwin c'est ene intrêye po vo vinde (tcher et vilain) des drokes co pu foite, come el bûre, el djeleye, el djambon evnd.

8. On a veyou des pitits efants di sacwants moes k'on stofé paski leu mame leu zels a doné ene crousse di pwin.

9. Di nos djoûs 67 % des djins ni morént nén dins leu måjhone. Mins å timpe da Leopold II, cwand el pwin esteut fwait pa les femes a leu måjhone, el mitan des pitits efants morént avant 3 ans, bråmint des femes morént en le fijhant vni å monde eyet il aveut bråmint di maladeye come el typhus, eyet li gripe ki fijheut mori les djins a leu måjhone.

10. Il a 73% des mindjeus di pwin ni pout nén fé li diferince intré des biesses statistikes eyet des vraiys verités k'el syince a bén prouvé.

20.10.08


SGB-->FORTIS,
BBL-->ING,
CCB-->DEXIA,
SNCI-->FINTRO
ça continouwe ...

Quand on change de nom
ce n'est pas toujours parce qu'on a mauvaise réputation

C'est plus souvent pour montrer sa vraie personnalité ....


Voici un avant goût de prochains changements ....




18.10.08

Comuniké da Enocin (ça n'est nén on schoupe) ....

Po fé taire les mwaijhes djins ki racontént n' impôrtè cwè so m'compte,
dji seus oblidjî di confirmer ki dji ni seus nén li popa da l'efant k'est ratindou pa Madame Rashida Dati.

16.10.08

Encore un coup brillant de notre police locale ....


La police des zones frontalières vient de marquer un grand coup dans la lutte contre les malfrats brésiliens, danois .... qui s'enrichissent scandaleusement grâce à la dépendance aux boissons alcolisées des populations wallonnes: des centaines de litres de boissons alcoolisées d'origine douteuse ont été saisis (voir photo ci dessus).

14.10.08

Quoi qu’en disent les Flamands, Bruxelles n’est pas la capitale de la Flandre !

Quoi qu’en disent les Flamands, Bruxelles NE PEUT ETRE la capitale de la Flandre !

Depuis le début des années 80, les gouvernements flamands successifs ont toujours affirmé que Bruxelles est la capitale de la Flandre.

Bon nombre de Francophones, bruxellois et wallons, sont convaincus de cette allégation mensongère, basée sur de faux postulats et résultant d’amalgames trompeurs…

1.1. Le Conseil d’Etat l’a dit : Bruxelles n’est pas la capitale de la Flandre. L’installation de Bruxelles comme capitale de la Flandre est contraire à la Constitution.

En 1983, le Conseil d’Etat a été saisi d’une demande d’avis émanant du président du Parlement flamand de l’époque concernant un projet de décret « relatif au choix de Bruxelles comme capitale de la Communauté flamande ».

Qu’a dit le Conseil d’Etat ?

- Les Communautés ne sont pas compétentes pour choisir une capitale.
- Le projet de décret distingue le choix de la capitale, que la Communauté flamande estime de nature symbolique et politique, du choix du siège des institutions.
Or, le Conseil d’Etat relève que la Communauté flamande souhaite une capitale où le siège des institutions (pouvoirs législatif et exécutif) est également établi.

Le Conseil d’Etat rejette donc pour motif d’incompétence de la Communauté flamande le choix de celle-ci d’installer Bruxelles comme capitale.

Le FDF n’a de cesse de rappeler cette évidence : la Flandre a passé outre un avis du Conseil d’Etat et s’est installée à Bruxelles de manière anticonstitutionnelle.

De cet avis, en effet, la Flandre n’en a eu cure puisqu’elle a adopté son décret, le 6 mars 1984, et a depuis développé une politique d’occupation progressive et stratégique de la ville-région en y installant institutions et administrations, voire des entreprises fleurons.

Elle a en outre choisi des endroits symboliques et chargés d’histoire du centre-ville (place des Martyrs pour le siège du Gouvernement flamand, rue de Louvain derrière la rue de la Loi pour le siège du parlement), et opté pour des zones de développement économique situées à proximité des gares et des voies d’accès à la capitale (principalement le quartier Nord, ainsi le ministère de la Communauté flamande, sur le boulevard Albert II, à proximité du WTC, près de la gare du Nord, la plus grande banque flamande la KBC, avenue du Port, à proximité du boulevard Léopold II).

1.2. Sur le plan de la réalité démographique, Bruxelles n’est pas une ville flamande

La Flandre a beau jeu de présenter toujours Bruxelles comme une ville historiquement flamande.

Ce qui était peut-être vrai lors de la création de l’Etat belge (en 1830, Bruxelles comptait alors environ 100.000 habitants) n’a plus aucune signification à l’aube du XXIème siècle : aujourd’hui, les statistiques (électorales, fiscales, administratives par les actes de l’état civil ou les demandes d’immatriculation des véhicules) issues de questions de nos parlementaires, qui présentent une réalité objective de la réalité socio-linguistique de la ville-Région, à défaut d’un recensement linguistique refusé d’ailleurs par les … Flamands depuis 1960, l’attestent à l’envi : la population flamande représente à peine 10% de la population d’une ville-région qui compte aujourd’hui plus d’un million d’habitants.

A cet égard, les politiques flamandes, menées notamment au niveau du logement visant à attirer des néerlandophones en région bruxelloise, ont échoué, ceux-ci témoignant toujours d’une relation amour-haine envers Bruxelles.

Or, la Flandre ne reconnaît nullement cette évidence : bien au contraire, elle prend appui sur le fait que Bruxelles est une ville multiculturelle pour réduire la population francophone très largement majoritaire à une minorité linguistique parmi d’autres…

Morceaux choisis de la déclaration du Gouvernement flamand de juillet 2004 : « La région Bruxelles-Capitale connaît une grande diversité culturelle » « Nous manipulons (sic) la norme de 30% à l’égard de Bruxelles, ce qui veut dire que nous estimons que notre public cible correspond à 300.000 Bruxellois (…) Tous les ans, nous évaluons l’autorisation d’engagement du Vlaams-Brusselsfonds en fonction de cette norme. Ainsi, nous renforçons la présence flamande à Bruxelles par la qualité et la quantité des institutions flamandes(…) ».

Voici quelques statistiques indubitables sur la réalité francophone de Bruxelles, qui démontre que la région ne compte nullement 30% de néerlandophones ! :
1) Elections législatives du 10 juin 2007 Cantons bruxellois de l’arrondissement électoral de Bruxelles-Hal-Vilvorde Listes francophones : 88,5% - listes néerlandophones : 11,5%
2) Elections communales du 8 octobre 2006 dans les 19 communes Nombre de conseillers communaux Listes francophones : 88,2% - listes néerlandophones : 11,8%
3) Actes de l’état civil (naissances, décès, mariages…) (2002) Etablis en français : 90,8% - établis en néerlandais : 9,2% _4) Déclarations fiscales à l’IPP/ 19 communes (2002) Etablies en français : 90,4% - établies en néerlandais :9,6%
5) Demandes d’immatriculation des véhicules/19 communes (2002) Etablies en français : 90,8% - établies en néerlandais : 9,2%
6) STIB/ demandes d’abonnements gratuits pour les -12 ans (2005) En français : 93,3% - en néerlandais : 6,7%
7) Permis d’urbanisme /19 communes (2004) En français : 92% - en néerlandais : 8%

9.10.08

de bello gallico (revisité)

Gallia est omnis diuisa in partes tres, quarum unam incolunt Belgae, aliam Aquitani, tertiam, qui ipsorum lingua Celtae, nostra Galli appellantur. hi omnes lingua, institutis, legibus inter se differunt. Gallos ab Aquitanis Garumna flumen, a Belgis Matrona et Sequana diuidit. horum omnium fortissimi paribassimi sunt Belgae, propterea quod a cultu atque humanitate prouinciae longissime absunt, minimeque ad eos mercatores saepe commeant, atque ea quae ad effeminandos animos pertinent important. proximique sunt Germanis, qui trans Rhenum incolunt, quibuscum continenter bellum gerunt, qua de causa Heluetii quoque reliquos Gallos uirtute praecedunt, quod fere quotidianis proeliis cum Germanis contendunt, cum aut suis finibus eos prohibent aut ipsi in eorum finibus bellum gerunt. eorum una pars, quam Gallos obtinere dictum est, initium capit a flumine Rhodano. continetur Garumna flumine Oceano finibus Belgarum. attingit etiam ab Sequanis et Heluetiis flumen Rhenum. uergit ad septentriones. Belgae ab extremis Galliae finibus oriumtur. pertinent ad inferiorem partem fluminis Rheni. Spectant in septentriones et orientem solem. Aquitania a Garumna flumine ad Pyrenaeos montes, et eam partem Oceani quae est ad Hispaniam, pertinet. spectat inter occasum solis et septentriones.

27.9.08

Co on schoupe da Citron

Dj'a trové pocwè ki nos sicoles ni sont nén si boune ki les cenes des ôtes payis d'Urope .....

25.9.08

Faut qu'on se mette à leur hauteur ?

Nos politikîs fiynut totes les grimaces ki fåt po esse a li boune hôteur po esse etindou pa ces djins la ...

23.9.08

Sins parole


Avoz comprind pocwè esse ki vosse feme va totes les samwines å dintisse ?

19.9.08

Sarkozy a libéré les otages des pirates ...

Il vént di wangnî (F:gagné) conte les pirates, il a liberé Bettancourt, ...Il est foirt c'ti houme la ...
Sarkozy pout ecercler ses inmîs - a li tot seu.
Cwand Sarkozy pixhe conte el vint, el vint toûne.
Nicolas Sarkozy est capåbe d' erclatchî (F:re-claquer) ene ouxhe (F:un huis, une porte) k'est ddja serêye(F:fermée).
Nicolas Sarkozy a compté djusk'a l'infini. Deus côps.
Nicolas Sarkozy n'a pont d'ôrlodje a si pougnèt (F:poignet) : c'est li ki decide di l'eure k'il est.
Il a des djins ki metént on pijama Superman, mins Superman met on pijama Sarkozy.
Djezus a vneu å monde è l'anêye 1955 avt NS.
El bon Djeu a dit "Que la lumière soit ...!". Eyet Nicolas li a respondou: "...o dit 'S'i vos plait'...".
Il n'a ki deus afwaires k'arivént al tchiveye (F:cheville) da Sarkozy : ses deus tchåssetes (F:chaussettes)!
Cwand Google ni trove nén, i dimande a Sarkozy.
Cwand li tartine da Sarkozy vole a l'valêye (F:tombe), elle confiteure candje di costé.
Nicolas Sarkozy est capåbe di divizer pa zero.
Nicolas Sarkozy fwait braire les agnons (F:oignons).
Nicolas Sarkozy djåze el Braille tossîs bén k'el francès.
Nicolas Sarkozy cnoxhe li dierinne decimåle di PÎ.
Nicolas Sarkozy rote (F:marche) so l'aiwe (F:eau). Mins li, ça ni li scrandit nén (F:ne le fatigue pas).
Nicolas Sarkozy fwait des miråkes. Mins li ça n'est nén rén k'a ene plaece come a Lourdes ou bén a Jerusalem.
Nicolas Sarkozy est capåbe di scrire on 'tag' so li meur do son.
Il ni vos fåt nén croere ki les Swisses sont neutes : is ratindént di saveur di kén costé ki Sarkozy est.
Cheke coye da Sarkozy est pus grosse ki l'ôte.
Dins les restorants, cwand Sarkozy comande on biftek, el biftek li fwait.
Darwin s'a trompé : l'evolucion n'est rén d'ôte ki li lisse des biesses ki Sarkozy vout bén k'elzès continouwént a viker.
Sarkozy eyet Superman s'ont mezuré å bras di fier (F:bras de fer); el cén ki d'aleut piede diveut mete esse scançon (F:caleçon) å dizeu d'esse marone (F:pantalon).
Nicolas Sarkozy mezure esse pouls do l'eschåle da Richter.
Nicolas Sarkozy est capåbe di mete on messaedje dins vos boesse .. avant k'el bip ni sonne.

15.9.08

TESTEZ vos connaissances
de la Wallonie :

répondez par vrai ou faux

1. Le premier unificateur de la France était un Wallon de naissance

2. Dans les années 80, les subsides de l'Etat Belge pour la reconversion industrielle ont été versées pour plus de 75% à des entreprises flamandes et pour moins de 25% à des entreprises Wallonnes

3. Le premier unificateur de l'Europe était un Wallon de naissance

4. La première ligne de chemin de fer en Belgique a été construite en région flamande. La première ligne de chemin de fer que la SNCB a électrifié aussi.

5. L'inventeur d'une des plus anciennes machines électriques (la dynamo) était un Wallon de naissance.

6. Bien que les chemins de fer soient plus coûteux à construire et entretenir en vallonnée Wallonie qu'en plat pays flamand, la participation annuelle de l'Etat Belge dans le financement des chemins de fer pour la partie nord de Belgique est approximativement bien plus élevée (approx 55%)
que sa participation pour la partie sud (approx 35%) de la Belgique.

7. L'année dernière la Flandre a connu plus de journées de grève que la Wallonie.
L'année antérieure aussi d'ailleurs.

8. Si vous avez suivi jusqu'au bout les cours d'une école primaire en Wallonie, vous pouvez obtenir la nationalité Française sans avoir accompli la période de 5 ans de résidence que la France exige habituellement.

9. Si vous êtes né et avez fait vos études primaires complètes en flamand à Gand ou à Bruges, vous pouvez également obtenir la nationalité Française sans avoir accompli la période de 5 ans de résidence que la France exige habituellement.

10. Le premier autoroute de Belgique fut construit en région Flamande. Le second aussi d'ailleurs. On a commencé à en construire en Wallonie qu'avec près de 20 ans de retard.
















(TOUT EST VRAI : voir ci dessous)










1: vrai (Clovis, né à Tournai)
2: vrai (voyez p ex le neuvième paragraphe de cette page)
3: vrai (Charlemagne, né à Herstal)
4: vrai (ça au moins on ne vous l'a pas caché à l'école primaire)
5: vrai (la dynamo de Gramme, lequel était né à Jehay Bodegnée)
6: vrai
7: vrai (voyez p ex les statistiques du gouvernement fédéral pour les 3 premiers trimestres de 2007)
8: vrai (en fait cinq ans d'école en français suffisent ,voyez l'article 21-20 de la législation française publiée ici)
9: encore vrai : voyez l'article 21-19, 5° de la même législation;
rappelez vous qu'il y a 200 ans, Gand était situé en France (chef-lieu du département de l'Escaut) et Bruges aussi (chef-lieu du département de la Lys).
10: vrai (lignes Bruxelles Malines, Bruxelles Anvers) et encore vrai (autoroute Bruxelles Anvers dès avant la première guerre mondiale, autoroute Bruxelles Ostende peu après).

13.9.08

SCOOP à CITRON
Plus fort que LETERME :
Les francophones n'ont pas le QI nécessaire à parler un français correct

On gayard k'aprind li flamind aveu li SELOR m'a mostré ça ! ...
C'est mi k'a metou li tecse en rodje, paski, å prumî côp dji n'aveu nén veyou les fåtes ! I fåt dire ki mi coefficiyint intellectuwel n'en nén fameus ces djoûs ci .... dji finireu pa croere tot çu ki nosse binamé prumî minisse raconte.



11.9.08

O m'a scrît ....

O m'a evoyî li lete ci pa dzo:
Binamé Monsieu Citron,
Vos åroz putete veyou ki li waibe des fiesses di Waloneye est tri-linke : francès, flamind eyet walon.
Dji leus a scrît çu ki shût:
"
Au site des fêtes de Wallonie:

Je suis très heureux de constater que votre site en sus de sa version en Français en offre une

* en néerlandais - excellent contr-exemple du comportement habituel de ... ceux à qui je pense et vous aussi
* en Wallon, lequel, au demeurant a constitué notre langue principale jusqu'à ce que les autorités belges nous forcent à l'abandonner - sans être aussi exigeants pour les belges du Nord, bien au contraire.

Cette inégalité de traitement n'a jamais été qu'une injustice de plus qui s'ajoute
1. à une liste qui dure encore (voyez p ex la dotation de l'état à la partie wallone des chemins de fer (35%) contre la partie versée pour la partie flamande (55% de la dotation totale, alors que la Wallonie a une superficie bien plus grande, et que son vallonement rend la construction et l'exploitation de lignes plus coûteuses)
2. à la liste des injustices en faveur de la Flandre commises jusqu'au déclin économique de la Wallonie sous prétexte de favoriser les régions défavorisées de l'Etat, lesquelles refusent maintenant de nous renvoyer l'ascenseur
3. à la liste des injustices commises entre ces deux périodes (savez vous que dans les années 1980 les aides de l'état aux industries qui devaient se reconvertir sont allées pour plus de 70% à des industries ... flamandes ?)

Je vous remercie donc de commencer à réparer toutes ces injustices en remettant la langue Wallonne sur un pied d'égalité avec le patois des habitants du Nord du pays.

(Vlaamse tekst op aanvraag, el minme scrît è Wallon standard si vo mi li dimandoz).

(s) illisible
"


Dji seus d'acoird aveu Monsieu I Lisible, eyet dj'preye(1) tos mes lijheus di fé come li : emilez a webmaster@fetesdewallonie.be(2)
po leu dire eto merci po leu scrijhaedje Walon eyet minme Flamind
!

(s) Enocin Citron.


(1) dji preye F:j'invite

(2) l' adresse di contact ki l'a so leu waibe ni va nén !

10.9.08

Novea .... !

Autocollant(s) W pour l'arrière de votre véhicule: commandez en ici !

Songez à en offrir un à vos amis et connaissances !



Sondjîz a d'en atchter sacwantes po les vijhéns, vosse famile eyet vos soçons !



...

9.9.08

Rentrée politique :
"congrès" eyet "universités d'été"

On di nos soçons d'en France - Monsieu Foucher - nos a avoyî ci fotografeye ci - ki vout bén k'o li mete so li waibe da Citron:



Nosse tchaet (Marcel) dijheut ayir ki li eto vôreut bén fé come nos politikîs (endaler a l'canlete aveu ses soçons a l'plaece di bouter a nos afwaires).

7.9.08

çoula circule so Internet :



Nous sommes convaincus de ce que l'inspecteur en question ou bien l'un de ses supérieurs nous confirmeront qu'il s'agit d'un faux.

C'est d'ailleurs ce dont Innocent et ses lecteurs sont absolument certains :
ou bien ce modèle de BMW peut être "gonflé" à bloc
ou bien il s'agit d'un faux
ou alors, il ne s'agit que d'une innocente erreur attribuable au fait que nos polices, fédérale comme locale, sont surchargées, que leur matériel est insuffisant, que leurs heures de présences au bureau pour poser des actes administratifs sont sévérement limitées, que le tableau organique du personnel est loin d'être complet etc etc.

Et jamais personne ne croira que le radar équipant le type de camera MESTA 208 est aussi peu fiable que les radars des avions de la Force Aérienne Belge qui traquèrent régulièrement des OVNIs il y a quelques années.
L'admettre serait priver nos pandores des armes qui leur sont si nécessaires pour ... assurer notre sécurité.

5.9.08

A la RTBF hier, jeudi matin ...

... à propos du cours du dollar : l' avis éclairé d'un Mr Peter van den machin d'origine néerlandophone.

Comment se fait il que la RTBF ne puisse en ces matières là non plus dénicher, ni dans l'appareil de l'Etat, ni dans le privé, un expert qui soit d'origine francophone ?

L'explication de Mr Citron: