30.1.11

Lettre ouverte à André Antoine

Monsieur le ministre,

Vous semblez croire que la communautarisation du football va en améliorer la qualité. Et vous le déclarez tout de go à la radio.
Vous prenez comme exemple la régionalisation des aéroports dont je veux bien croire que c'est un succès.

Etes vous naïf ou voulez nous nous tromper en confondant région et communauté ? Surtout quand il s'agit d'une communauté qui arrange surtout les Bruxellois.
  • Les aéroports sont gérés par la région, et pas par la communauté.
  • La communauté française est une vaste fumisterie; son enseignement par exemple est fort critiqué; en comparaison avec les autres enseignements de l'Europe il figure parmi les plus mal notés. Bonne chance au football !
  • La culture wallonne est gérée par une bruxelloise de la Communauté Française - laquelle n'est pas d'origine wallonne mais si j'ai bien compris maghrébine.
  • Pourquoi le million+ de Bruxellois a t il droit au siège de la Communauté Française alors que plus de trois millions de Wallons s'attendraient à ce que le siège soit plutôt en Wallonie ?
Les Bruxellois ne veulent pas s'associer avec des Wallons; pourquoi semblez vous tenir à ce que les Wallons s'associent avec les Bruxellois ?

Il y a trop peu d'emploi en Wallonie et trop d'emploi à Bruxelles : voyez les centaines de km de bouchons quotidiens sur les routes qui conduisent à Bruxelles.
Mettez quelques usines de plus en région Bruxelloise pour fournir des emplois à la main d'oeuvre non spécialisée qui y regorge.
Et déplacez un peu plus d'emploi spécialisé depuis Bruxelles vers la Wallonie afin que les taxes sur le lieu du travail nous rapportent un peu plus dès qu'elles seront instaurées, comme vous le prévoyez sans doute déjà.
Et afin qu'il y ait moins de CO2 généré sur les routes encombrées vers Bruxelles.

Je ne vois pas de cohérence dans les positions du CDH: si le football va être mieux géré quand un footballer francophone aura des droits/avantages différents de ceux d'un footballer néerlandophone pourquoi en va t il différemment des soins de santé, des allocations familiales etc qui selon vous ne peuvent pas devenir communautaires et a fortiori régionalisés.

Et finalement : Accepter le principe d'une communauté française c'est embrayer dans le point de vue flamand qui accorde la primauté à la communauté sur la région.
Vous auriez dû depuis longtemps vider cette vessie de ses pouvoirs au maximum de ce que la constitution vous permet et militer pour la rayer complètement de notre constitution.

Je ne voterai plus pour le CDH si ce genre de point ne figure pas à son programme.
Mais je voterai certainement pour le CDH s'il prend une position de pointe dans la suppression de la CFDB.

Et faute d'une réponse sensée à la présente, je l'expliquerai à tous mes contacts.

24.1.11

On nous écrit ....

Manifestation de Bruxelles : 30.000 manifestants

Sur une base de grosso modo 6+1+3 millions, 30000 persones c'est
  • 0,3% des Belges
  • 1,32 % des Bruxellois
  • 0,35 % des Wallons
  • 0,1 % des Flamands

Ce sont les mêmes pourcentages que ceux de la 1ère manifestation (en 2007, je pense) et bien que cette année la disparition de la Belgique soit imminente,

Ce sont les mêmes 0,3 Belges sur cent qui trouvent utile de manifester pour tenter de la sauver.

Pour la troisième fois les bons Belges nous donnent une idée raisonnable de ce qu'est le sentiment national dans cet Etat, les organisateurs eux-mêmes annoncent la couleur en se servant d'un slogan en anglais.

Les négociateurs "francophones" sont-ils sourds ou idiots? Le Parlement wallon dominé définitivement par la particratie ?

Aucun homme d'Etat wallon et à poigne, aucun media wallon indépendant.

Les Wallons ne vont pas à Bruxelles parce que ce n'est pas leur problème mais se déplaceraient-ils à Namur s'il s'agissait de défendre la Wallonie ? Des apatrides européens ? des dépressifs ? Ils attendent leur de Gaulle ?

17.1.11

Nouvelles de Michel Francard

Louvain la neuve : Cours de littérature Wallonne
On finira peut être par former des profs de Wallon pour l'école primaire ?