31.7.08

Overijse:
el taalklacht a co marké sacwants pwints

29.7.08

Qu'avez vous fait aujourd'hui ?

Pour

ou pour

Cwè avoz t-i fwait ådjourdu po fé avancer li schmilblik ?
A nation of sheep will beget a government of wolves. (Edward R. Murrow)


27.7.08

Gogueule est ddja presse po li fén da l'Beldjike

Nos lecteurs qui savent que Google est, bien plus qu'eux, un symbole de la connaissance universelle ne seront pas étonnés d'apprendre qu'il est prêt pour la disparition de la Belgique !


19.7.08

dins "LA LIBRE":
el catechisse po les flaminds

Li manuwel po nozôte responde a les flaminds - ka stî scrît pa on lomé (ene lomeye ?) Dissy dins on forum da La Libre Belgique, eyet ki dji ri-scrît ci padzo:


Question : Pourquoi les francophones répondent toujours non lors des négociations ?
Réponse : Parce que les partis flamands souhaitent voir toutes leurs revendications acceptées sans prêter attention aux revendications francophones.


Question : Pourquoi voulez-vous prendre une partie du territoire de la Flandre (bande d’impérialistes) ?
Réponse : Lors des négociations antérieures, une frontière linguistique inique a été tracée mais pour contrebalancer cette absurdité, vous avez accepté de créer une circonscription BHV éternelle et de donner des facilités éternelles dans certaines communes majoritairement francophones. Étant donné que vous remettez en cause ces avantages, nous remettons en cause le tracé de cette frontière.


Question : Pourquoi les Flamands devraient-ils continuer à donner 10 milliards d’euros (ou 13, ou 15) par an à la Wallonie ?
Réponse : En fait, vos chiffres sont faux. Une étude a montré que les transferts de Bruxelles vers la Wallonie étaient plus élevés que ceux de la Flandre vers la Wallonie et ces derniers sont beaucoup moins élevés que votre chiffre fantaisiste (sans doute basé sur une législature).

Question : Pourquoi la France accepterait votre rattachement alors que vous êtes une région si pauvre ?
Réponse :
Premièrement, la région qui serait composée de Bruxelles et de la Wallonie serait la 3ème région la plus riche de France après l’Île-de-France et la région PACA. Deuxièmement, on n’a jamais vu un pays refuser d’agrandir son territoire et d’augmenter sa population sans tirer le moindre coup de feu. Même l’Allemagne de l’Ouest a accepté l’Allemagne de l’Est bien plus pauvre que nos régions. Troisièmement, la population française est favorable au rattachement vu un sondage récent.

Question : Bruxelles ne serait-elle pas appauvrie s'il y avait scission du pays et que la capitale n’acceptait pas de s’allier avec nous ?
Réponse : Que du contraire puisque les centaines de milliers d’emplois réservés aux Flamands qui payent leurs impôts en Flandre pourraient enfin être occupés par les nombreux chômeurs de Bruxelles qui payeraient leurs impôts dans leur ville, que la ville ne devrait plus payer des infrastructures pour les navetteurs du nord sans en retirer de profits. Peut-être faudrait-il quelques mois, voire 1 ou 2 ans avant que les choses n’aillent mieux qu’actuellement, mais après la richesse reviendra et profitera à tous les francophones.

Question : L’OTAN, l’Europe et les diverses institutions internationales ne quitteraient-elles pas la capitale en cas de scission ?
Réponse : Bien sûr que non, ce sont des organisations sérieuses qui ne déménageraient pas pour si peu. Pour une raison de coût et par le fait que Bruxelles ne bougerait pas et serait toujours idéalement placée en Europe. Sans compter que si nous étions rattachés à la France, celle-ci ne permettrait jamais une chose pareille.

Question : Pourquoi critiquez-vous toujours Bart De Wever alors que vous avez Olivier Maingain ?
Réponse : De Wever est un séparatiste qui ne s’intéresse qu’à la Flandre tandis que Maingain défend simplement les francophones et ne souhaite aucun mal aux Flamands.

Question : Pourquoi nous traitez-vous toujours de séparatistes alors qu’on aime tant la Belgique ?
Réponse : Vous avez raison, les Flamands dans leur majorité souhaitent garder la Belgique comme une coquille vide à leur seul profit et attendent que Bruxelles tombe dans leur escarcelle avant de déclarer leur indépendance.

Question : Pourquoi les francophones ont-ils si peur de se gérer eux-mêmes ?
Réponse : Même pas peur mais pas dans n’importe quelles conditions. En tout cas pas une parodie de gestion sous contrôle flamand !

Question : Pourquoi les Flamands parlent-ils mieux le français que les francophones le flamand ?
Réponse : C’est de moins en moins vrai mais vous avez raison. Le français est une langue internationale parlée par 500 millions de personnes dans le monde et est donc plus attractive que le flamand qui est parlé par 25 millions de personnes sur une petite partie d’un continent. Les jeunes Flamands se mettent de plus en plus à l’anglais qui est encore plus internationale que le français et cela procède de la même logique.

Question : Pourquoi méprisez-vous la langue et la culture flamande ?
Réponse : Nous ne la méprisons pas spécialement. Nous ne souhaitons pas qu’on nous l’impose par la force. Nuance.

Question : Les officiers francophones ont-ils envoyé les soldats flamands à la mort en les poussant hors des tranchées sans qu’ils comprennent les ordres ?
Réponse : Exact mais votre vision est biaisée. Les francophones étaient les élites de Flandre et de Wallonie à l’époque et ils ont envoyé (parfois) à la mort les Wallons autant que les Flamands ou les Bruxellois.

Question : Ne devrions-nous pas garder Bruxelles puisque certaines communes ont des noms à consonance flamande ?
Réponse : Avec cet argument, la Louisiane serait française, Strasbourg serait allemande, Leterme serait francophone et Reynders serait Flamand. Cela n’a donc aucun sens. Les choses évoluent sinon nous serions Celtes ou Italiens ou Allemands ou Français ou Espagnols ou Autrichiens ou encore Hollandais…

Question : Quel est l’hymne national belge ?
Réponse : La Brabançonne (et non la Marseillaise).

Question : Pourquoi n’appréciez-vous pas le Gordel, cette innocente manifestation sportive familiale et conviviale ?
Réponse : Parce que c’est le symbole de l’étranglement de Bruxelles par les Flamands et que de nombreux compatriotes à vous n’y participent que pour revendiquer la capitale.

Question : Pourquoi souhaitez-vous garder la famille royale ?
Réponse : Je ne sais pas.

Question : La communauté germanophone ne vous quittera-t-elle pas si une scission survient ?
Réponse : La communauté germanophone décidera ce qu’elle veut faire. Nous ne désirons pas agir en dictateurs envers quiconque.

Si vous avez d’autres questions, je les rajouterai au fur et à mesure.

14.7.08

Ene lete a l'banke ....

Cher Monsieur le Directeur

Je vous écrit pour vous remercier d'avoir refusé le chèque qui m'aurait permis de payer le plombier le mois dernier. Selon mes calculs, trois nanosecondes se sont écoulées entre la présentation du chèque et l'arrivée sur mon compte des fonds nécessaires à son paiement.
Je fais référence, évidemment, au dépôt mensuel automatique de ma pension, une procédure qui, je dois l'admettre, n'a cours que depuis huit ans. Il faut d'ailleurs vous féliciter d'avoir saisi cette fugace occasion et débité mon compte des frais pour le désagrément causé à votre banque. Ma gratitude est d'autant plus grande que cet incident m'a incité à revoir la gestion de mes finances.
J'ai remarqué qu'alors que je réponds personnellement à vos appels téléphoniques et vos lettres, je suis en retour confrontée à l'entité impersonnelle, exigeante, programmée, qu'est devenue votre banque. A partir d'aujourd'hui, je décide de ne négocier qu'avec une personne de chair et d'os.
Les mensualités du prêt hypothécaire ne seront dorénavant plus automatiques mais arriveront à votre banque par chèques adressés personnellement et confidentiellement à un(e) employé(e) de votre banque que je devrai donc sélectionner. Soyez averti que le fait que toute autre personne ouvre mon pli est une infraction punie par la loi.
Vous trouverez ci-joint un formulaire de candidature que je demanderai à l'employé(e) désigné(e) de remplir. Il comporte huit pages, j'en suis désolée, mais pour que j'en sache autant sur cet employé(e) que votre banque en sait sur moi, il n'y a pas d'alternative. Veuillez noter que toutes les pages de son dossier médical doivent être contresignées par un notaire, et que les détails obligatoires sur sa situation financière (revenus, dettes, capitaux, obligations) doivent s'accompagner des documents concernés. Ensuite, à MA convenance, je fournirai à votre employé(e) un code PIN qu'il/elle devra révéler à chaque rendez- vous. Il est regrettable que ce code comporte autant de chiffres mais j'ai pris exemple sur le nombre de touches que je dois presser pour avoir accès aux service téléphonique de votre banque. Comme on dit : l'imitation est une flatterie des plus sincère.

Permettez-moi d'expliciter cette procédure. Lorsque vous me téléphonez, pressez les touches comme suit . Immédiatement après avoir composé le numéro, veuillez presser l'étoile (*) pour sélectionner votre langue
Ensuite le 1 pour prendre rendez-vous avec moi
Le 2 pour toute question concernant un retard de paiement
Le 3 pour transférer l'appel au salon au cas où j'y serais
Le 4 pour transférer l'appel à la chambre à coucher au cas où je dormirais
Le 5 pour transférer l'appel aux toilettes au cas où ...
Le 6 pour transférer l'appel à mon GSM si je ne suis pas à la maison
Le 7 pour laisser un message sur mon PC. Un mot de passe est nécessaire. Ce mot de passe sera communiqué à une date ultérieure à la personne de contact autorisée mentionnée plus tôt.
Le 8 pour retourner au menu principal et écouter à nouveau les options de 1 à 7
Le 9 pour toute question ou plainte d'aspect général. Le contact sera alors mis en attente, au bon soin de mon répondeur automatique.
Une musique inspirante de mon choix sera jouée durant tout laps de temps, ce qui ne peut qu'être bénéfique au moral de vos employés.

Malheureusement, mais toujours suivant votre exemple, je devrai infliger le prélèvement de frais pour couvrir l'installation du matériel utile à ce nouvel arrangement.
Il me faut encore vous préciser que mes services ne seront (pour mieux vous servir) accessibles que du lundi au vendredi (
à l'exception du mercredi) de neuf à quatorze heures sans interruption.

Respectueusement,

Votre humble cliente.

9.7.08

Modernisation de l'uniforme - Noufes cotes da les maSoeurs

On prumî bokèt da l'unifoume da les masoeurs a stî candjî dispus li cmincmint du moes di djulete. Li dizeu sera candji l'aneye ki vént po eto esse pusse comifåt d'après li mode di nos djoûs. (les journaux)

7.7.08